Charte

Les fondements

L’association Themis a pour idée fondatrice, pour but et pour objectif de promouvoir un réel accès au Droit des enfants et des jeunes.
Elle tend à : développer le droit des mineurs, informer sur ce droit, former les enfants et les jeunes à l’exercice de leurs droits et responsabilités, assister les enfants et les jeunes dans l’exercice de leurs droits. Elle inscrit son action dans l’esprit de la convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) qu’elle reconnait comme texte de référence et qu’elle promeut.

Les référence ethiques

Themis reconnaît et promeut l’enfant en tant que sujet, qui, pour être référé à ses parents ou aux adultes qui en ont la responsabilité, doit cependant voir tous ses droites respectés. Ce sont ces droits_là que Themis s’emploie à faire respecter. A ce titre, Themis reconnaît et promeut le droit dans sa fonction structurante et socialisante. Son action se justifie dans et par les relations qu’elle peut proposer aux jeunes ainsi que, le cas échéant, aux adultes qui les entourent.

Si elle offre un lieu d’échange et de réflexion indépant des institutions dont le jeune dépend, son objectif vise à lui permettre de se faire entendre et de faire valoir ses droits auprés des instances qui ont à les reconnaître. Themis ne se substitue donc ni aux administrations, ni aux institutions, ni aux familles, mais soutient le jeunes dans ses relations avec elles.

Themis agit sous mandat judiciaire dans le cadre de sa désignation d’administateur ad hoc. Hors ce cas, aucun mandat judiciaire ou autre ne saurait lier Themis.

Les prestations offertes

Deux axes d’action dirigent le service droit des jeunes :

L’information des jeunes et des institutions

Elle est donnée en consultation ou lors de manifestations collectives au sein de structures institutionnelles ou associatives (une école, une maison d’arrêt ou un centre social et culturel, mais également lors de manifestations publiques, d’animations ou de conférences…).

L’accompagnement technique

Le jeune est soutenu dans sa réflexion et/ou accompagné dans toutes démarches et actions, y compris administratives et/ou judiciaires, qu’il décide d’entreprendre.
Si l’accompagnement technique aboutit à une décision de mener un action administrative et/ou judiciaire, le jeune sera assisté et/ou représenté par un avocat du réseau de l’association Themis.

Les principes d’organisation

L’action de l’association s’organise autour d’un certain nombre de principes d’organisation que chacun des participants (membres, administrateurs, salariés permanents, avocats intervenants et partenaires) s’engage à respecter.

Ces principes sont les suivants:

La confidentialité

Le secret, la confidence et d’une manière générale, toutes informations relatives à la vie ou à une partie de la vie d’une personne, quel que soit son âge, appartiennent à son détenteur, qui seul consent au partage. L’adoption de ce principe de confidentialité est fondamentale hors les cas où la loi en dispose autrement, y compris au sein de l’association, afin que chacun de ceux qui y travaillent, puisse exercer sa fonction en conformité à la déontologie qui est la sienne.

La pluridisciplinarité

L’association a choisi d’associer à son action des professionnels de tous horizons, consciente que les mécanismes de l’accès au droit appellent des processus complexes qui peuvent être éclairés par des psychologues, des psychanalystes, des professionnels de l’éducation ou des sciences éducatives autant que par des juristes, des avocats et des magistrats.

Le partenariat

Themis inscrit son action dans un environnement institutionnel et associatif qui vise à promouvoir la CIDE et de manière générale les droits des enfants et des jeunes.
Elle travaille avec les partenaires qui partagent ces mêmes objectifs.